Poème : Nuits malheureuses

larmeCette fois c’en est trop,
Je plie sous le poids de ton absence,
Je viens de verser la larme de trop,
Depuis ton départ ma vie n’est que souffrance,
Sans toi j’ai si froid,
Avec toi j’avais tant de joie,
Je refuse de me dire que tu es avec un autre,
Mais dans ma tête tout est de ma faute,
Je te vois lui sourire,
Je te vois l’embrasser avec un certain plaisir,
Et moi je te suis derrière avec le coeur brisé,
Et mon cerveau prêt à exploser,
Si tu savais,
Quant arrivent les nuits d’été,
À quel point je pense à toi en contemplant toutes ces étoiles,
À quel point tu embellis mon quotidien matinal,
Quand viennent tes sms,
Quand tu me remonte le moral avec tant de sagesse,
Tu as toujours su sortir le meilleur de moi,
Je me sent tellement plus fort quand tu es auprès de moi,
Je ne sais même pas pourquoi je t’écris tout ça ,
Te faire lire ces quelques vers ne sert à rien car tu ne pourras jamais ressentir ce que je ressens pour toi,
Mais quant tu auras cette lettre,
Je serais peut-être,
Quelque part ailleurs,
Vers un monde où j’aurais enfin la paix à l’intérieur de mon coeur.

Poème rédigé par K.D.

heureuse

Laisser un commentaire